Déclaration d'amour à la préservation des technologies anciennes

Johann Schröder voue sa passion à son verger dans le Altes Land, et aux vieilles radios. Lorsqu'il était enfant, Johann Schröder en avait trouvé une dans une décharge. Depuis, il collectionne et répare les vieux appareils. Son amour pour la préservation des technologies installées dans les radios n'a jamais cessé, même après 40 ans et 100 radios réparées

Réalisation et caméra: Jendrik Hillebrecht

Johann Schröders bastelt an seinen Apparaten;

Ce n'est pas si compliqué quand on y regarde de plus près»

Johann Schröder

Les récepteurs de radiodiffusion couleur marron et datant du siècle dernier s’élèvent en rang jusqu’au plafond. Dans le musée de la radio de Johann Schröder, on embarque pour un voyage dans le temps. C’est également un hommage à une époque où les appareils techniques étaient fabriqués de manière à pouvoir les réparer soi-même en un tour de main.

Johann Schröders bastelt an seinen Apparaten;

La passion

Johann a trouvé sa première radio dans une décharge à l’âge de 14 ans. Il l’avait ramenée chez lui et l’avait branchée dans une prise électrique: le vieux poste Philips “Saturn” de 1958 fonctionnait encore.

Ça l’avait enthousiasmé et ne l’avait plus lâché. Les premiers appareils défectueux qui lui tombent entre les mains lui inspirent de la curiosité et le besoin «de remettre ces monstres en état», se rappelle-t-il.

 

Eine Wand voll mit alten Radios;

Rechercher le défaut

Jusqu’à aujourd’hui, il procède toujours de la même manière: aussi méticuleusement qu’un chirurgien, il examine les postes à la loupe. Il arrive souvent à trouver le problème après avoir démonté le boîtier externe.  Certains appareils ont près de cent ans. L’usure est monnaie courante. Les condensateurs doivent être changés presque systématiquement car ils se sont décomposés au fil du temps.

La plus ancienne radio de la collection de Johann date de 1926. Étant donné que la première radiodiffusion s’est déroulée en 1923, il est difficile de trouver plus ancien.

Ein Porträt von Johann Schröders;
Nahaufnahme von einem alten Radio;

Le musée de la radio

Pendant longtemps, Johann a stocké ses radios dans son salon. Mais après son mariage, elles ont été bannies. L’ancienne salle de tri des pommes de son verger a été aménagée en musée. Les visiteurs peuvent déguster un café et un morceau de gâteau vendus à la ferme en savourant le son légendaire des vieux postes. Quand l’emploi du temps de Johann le permet, il organise des visites guidées. Il entend souvent de nouvelles anecdotes, car une grande partie de ses visiteurs se souviennent encore de ces récepteurs radios et partagent sa fascination. Ils se laissent porter ensemble vers de vieux souvenirs. Et ils parlent du métier: la préservation des technologies anciennes.

Nahaufnahme von einem alten Radio;
Ein Porträt von Johann Schröders;

Vous voulez y faire un tour?

Obsthof Schröder
Hinterbrack 6, 21635 Jork
Horaires d’ouverture du magasin à la ferme et du musée de la radio : tous les jours de 10h à 18h.

Vous trouverez plus d’informations ici

Commenter maintenant

Commenter maintenant

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Votre nom figurera plus tard au-dessus de votre commentaire. Vous avez également la possibilité de choisir un pseudonyme.

* Champ obligatoire