Englands größte Marionette der Man Engine vom Künstler Will Coleman auf der Straße;

Le retour du géant

Un gigantesque casque de minier sur la tête, un godet pour pelle en guise de bouche, des bras préhenseurs en métal en guise de mains: Le Man Engine, la marionnette la plus grande d'Angleterre, reprend vie

Texte: Esther Acason | Photo: Matt Cardy/Getty Images

Le Man Engine fait son retour à la fin mars. Le géant d’acier marchera au Royaume-Uni. Créé avec force et dextérité, il se lèvera et se déplacera dans les rues du pays. Des câbles et une machine de construction le mettent en mouvement.

Le géant a été secrètement construit par l’artiste Will Coleman et son équipe dans une mine désaffectée de la Cornouailles en 2016. L’œuvre a pour but de rappeler l’histoire de la région, fortement influencée par l’industrie minière. On y a extrait de l’étain durant 4000 ans, jusqu’à ce que les gisements s’épuisent au 20e siècle. Les Cornouaillais souffrent encore des retombées économiques de cet épuisement et sont d’autant plus fier de leur géant. Au vu de son immense succès passé, il fait son grand retour cette année. Il prolongera également son parcours: alors qu’il s’est limité aux Cornouailles, dans le sud-ouest du pays, il se rendra à présent en Angleterre et au Pays de Galles. Il montrera une fois de plus ce dont il est capable: se lever et marcher. Il n’abandonnera jamais.

Notre ami métallique en chiffres:

 

4,5

Le nombre de mètres qu’il mesure penché, soit aussi haut qu’un bus à impériale

 

10

Le nombre de mètres qu’il mesure lorsqu’il se redresse

 

40

Le nombre de tonnes qu’il pèse, avec la machine de construction qui lui permet de se déplacer en Angleterre et au Pays de Galles

 

210

Le nombre de kilomètres qu’il a parcouru à travers les Cornouaillesen 2016, admiré par 50 000 spectateurs émerveillés

Le tour 2018

Le géant d’acier peut être admiré lors de son «Resurrection Tour 2018». Ses apparitions seront accompagnées de nombreux événements d’information sur l’industrie minière et ses effets sur les différentes régions britanniques.

Commenter maintenant

Commenter maintenant

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Votre nom figurera plus tard au-dessus de votre commentaire. Vous avez également la possibilité de choisir un pseudonyme.

* Champ obligatoire