Eine Spitzzange liegt mit mehreren Bauteilen auf dem Tisch;

Mon outil: la pince plate

Un créateur + son outil = le grand amour. Joseph Barral fabrique des «lampes robots» à partir de pièces détachées d'appareils électriques et de plomberie. Son outil principal? La pince plate

Texte: Esther Acason | Photos: © Ben Rosenzweig

Joseph Barral, artiste new-yorkais, fabrique des lampes robots à partir d'éléments de construction et de pièces détachées. Son outil principal? La pince plate.
Joseph Barral est fasciné par l'électricité

Ma pince plate est l'outil auquel je me fie le plus. Elle est parfaite pour séparer et connecter les câbles.»

Joseph Barral

Le créateur

Joseph est artiste. Il enseigne l’art dans une école privée new-yorkaise. L’électricité l’a toujours fasciné. Il travaille donc chaque été dans l’entreprise d’électricité de son père, ce qui lui a un jour donné l’idée de réaliser son projet.

 

Le projet

De vieux raccords de tuyaux, des écrous, de vieux logements de lampes… Alors qu’il travaillait dans l’atelier de son père, Joseph a remarqué les particularités de chaque élément de construction et pièce détachée. Et leur esthétisme. Il a commencé à recueillir ces pièces qui auraient autrement fini à la déchetterie et à les transformer en lampes. Des lampes avec des bras et des jambes, et une ampoule en guise de tête. Des petits robots, en somme. C’est comme ça que ses «lampes robots» ont vu le jour. Les matériaux qu’il trouvait dans l’atelier de son père ont fini par ne plus suffire. Il a donc parcouru la ville et a récolté encore plus de pièces. Le résultat: 27 modèles différents, tous uniques. Son plan: créer une lampe robot par mois.

Joseph Barral fabrique lui-même ses lampes robots dotées de bras et de jambes. Chaque pièce est unique.
Chaque œuvre est unique. Voici les lampes robots de Joseph Barral

L’outil

Sans sa pince plate, les lampes robots ne seraient que des pièces détachées rassemblées au hasard sur son établi. Il ne peut pas travailler sans elle. Petit et robuste, c’est le seul outil qui lui permet d’atteindre les ouvertures des pièces de construction et de plier et relier parfaitement les câbles. Sans sa pince plate, il ne pourrait pas assembler les pièces détachées qui ne vont pas les unes avec les autres. Offerte par son père, elle l’accompagne fidèlement depuis 15 ans. Elle est couverte de griffures, d’éraflures, et les rayures de son remarquable manche rouge et jaune s’effritent légèrement, puisque Joseph l’utilise tout le temps.

En savoir plus sur ce créateur

Tu peux admirer les lampes robots de Joseph Barral ici et découvrir chaque mois un nouveau modèle.

Commenter maintenant

Commenter maintenant

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Votre nom figurera plus tard au-dessus de votre commentaire. Vous avez également la possibilité de choisir un pseudonyme.

* Champ obligatoire