Une contrefaçon de la peau de scinque

Statique, surfaces, structures: la nature a développé des techniques géniales que les humains essaient de comprendre. Afin de pouvoir l'imiter. Aujourd'hui, nous nous penchons sur le monde des reptiles

Texte: Esther Acason

Le scinque est un lézard qui vit dans le Sahara. La surface de sa peau est unique. Elle est non seulement très résistante, mais en plus extrêmement lisse. Plus lisse encore que toutes les techniques de surface comme le Téflon, le métal ou le verre. Quelle utilité en a le poisson de sable? C’est pour pouvoir onduler rapidement dans le sable brûlant sans se râper la peau. Grâce à la structure en écailles imbriquées, les grains de sable perlent sur sa peau sans laisser de traces. C’est pour cela qu’on l’appelle aussi le poisson de désert.

© Michel Gunther/BIOS/OKAPIA

Les chercheurs développent actuellement des couleurs et vernis avec une surface qui soit aussi robuste et qui repousse autant la saleté que cette peau de lézard. Cela permettrait de ne plus devoir tout repeindre. Ce serait génial!

Commenter maintenant

Commenter maintenant

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Votre nom figurera plus tard au-dessus de votre commentaire. Vous avez également la possibilité de choisir un pseudonyme.

* Champ obligatoire