Des univers en béton

Hannes fait du skate depuis qu'il a 13 ans. Comme les rampes de son quartier ne valaient pas grand-chose, il s'est mis à en construire lui-même avec des amis. A l'époque, ils vissaient et martelaient dans le garage. Aujourd'hui, ils forment une équipe d'experts internationaux et construisent dans toute l'Allemagne des skateparks avec du béton projeté. En ce moment, ils sont à Füssen

Réalisation: Jendrik Hillebrecht | Caméra: Simon Hollmann

Nous avons un savoir que personne ne peut acquérir sans faire de skate»

Hannes Nockel
Ein Porträt von Hannes Nockel mit seinem Skateboard in seinem selbstgebauten Skatepark;
Hannes Nockel greift in seinem Skatepark an eine Schlaufe;

«Le béton est parfait pour le skate. Certaines des méthodes que nous utilisons viennent de la construction de piscines aux Etats-Unis.»

Hannes Nockel arbeitet mit seinem Team an einem eigenen Skatepark;

«Nos chantiers sont des chantiers ordinaires.»

Ein Mann arbeitet an einem Skatepark und glättet das Beton;

«Nous avons 5 heures pour modeler et lisser le béton avant qu’il ne durcisse. Nous espérons qu’il durera au moins 20 ans.»

Eine Vogelperspektive vom Bau des Skateparks von Hannes Nockel

Complètement dans le flow: le nouveau skatepark en béton projeté de Füssen possède les bons éléments, espaces, hauteurs, rayons et angles d’inclinaison.

Hannes Nockel a fondé l’entreprise Anker Rampen avec deux collègues. Son siège est à Kiel, mais ils construisent des univers en béton projeté dans toute l’Allemagne. Vous trouverez davantage d’informations sur leurs projets sur leur site Internet:

Commenter maintenant

Commenter maintenant

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Votre nom figurera plus tard au-dessus de votre commentaire. Vous avez également la possibilité de choisir un pseudonyme.

* Champ obligatoire