M. Bankonin nous présente ses caisses à savon à l'ancienne

Ils sont chronophages, mettent nos nerfs à rude épreuve, nous font suer et nécessitent souvent un certain investissement. Et pourtant, nous ne pourrions pas nous passer de nos projets Une collection. Créée par des créateurs, pour des créateurs

Réalisation: Benjamin Kuschnik | Caméra: Patrick Wulf | Photos: Territory

Le projet

Des caisses à savon motorisées? Les constructeurs chevronnés auront du mal à le croire. Et pourtant. Dans un petit village bavarois, un créateur du nom de Frank Bankonin en a déjà construit quelques-unes. Et il n’est pas près de s’arrêter.

Die Seifenkiste von Frank Bankonin in Form von einem Oldtimer;

Le modèle sur lequel il travaille actuellement est une reproduction d’une flamboyante Alfa Romeo Tipo B rouge. Il commence par monter une charpente de bois sur un cadre d’acier. Le tout est ensuite plaqué de tôle découpée à la main et fixée par environ 500 rivets.

M. Bankonin s’est inspiré des quads et a opté pour une simple direction à crémaillère. Une technique simple qui fonctionne. Les moteurs viennent aussi des motos à quatre roues et donnent une accélération tout à fait correcte une fois qu’ils ont été transposés.

Frank Bankonin fährt mit seiner Seifenkiste in Form von einem Oldtimer;

La conduite est similaire à celle d'un kart.»

Frank Bankonin

Les petits instruments du tableau de bord, tels que le compte-tours, ne fonctionnent pas tous, car certains ne sont pas compatibles avec le moteur. M. Bankonin accorde beaucoup d’importance à l’esthétique de ses créations. Contrairement à son habitude, il n’a pas fabriqué le siège de sa toute dernière création lui-même, mais il l’a acheté.

Sur la Mini Alfa, le moteur est situé à l’arrière. On peut donc ouvrir l’arrière d’un seul mouvement pour révéler le moteur. L’essieu est séparé, car la voiture n’a pas de différentiel.

Une fois que la caisse à savon a été montée sur ses quatre roues et que son intérieur comme son extérieur ont été finalisés, elle est laquée. Ensuite viennent les touches finales qui complètent le look d’antan. Et puisque les modèles à l’échelle 1:2 ont encore l’air bien trop propres, M. Bankonin leur donne encore une couche de patine. Il applique un mélange de crasse et d’huile de moteur aux bons endroits et voilà, la caisse à savon motorisée fidèle à l’original est prête!

Frank Bankonin macht eine Pause beim Bau seiner Seifenkiste in Form von einem Oldtimer;

Nous voulons connaître ton projet,

qu’il soit terminé ou planifié. Ça t’intéresse? Envoie-nous des photos et une courte description de ton projet sur notre page Facebook facebook.com/hornbach.de ou à notre adresse e-mail socialmedia@hornbach.de

Commenter maintenant

Commenter maintenant

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Votre nom figurera plus tard au-dessus de votre commentaire. Vous avez également la possibilité de choisir un pseudonyme.

* Champ obligatoire