Raphaelius nous montre
sa calèche à vapeur

C'est le plus gros projet qu'il ait jamais réalisé. Il lui a fallu six mois et de nombreuses heures de travail. «Smoking Leyla» est à présent terminée, et elle avance à la vitesse du pas

Texte: Jendrik Hillebrecht | Réalisation: Jendrik Hillebrecht | Caméra: Simon Hollmann

Raphaelius est assis dans sa calèche à vapeur baptisée «Smoking Leyla»
Raphaelius, fier de sa toute dernière œuvre, «Smoking Leyla»

En savoir plus sur ce créateur:

Dans notre histoire de créateur Sous haute pression, Raphaelius nous a raconté pourquoi le steampunk le fascine et comment il a commencé à créer ses «étranges machines».

Quand Raphaelius entame un nouveau projet, il ne sait pas quel sera le résultat final. Il se met au travail, tout simplement. Pour sa calèche, il a essayé quatre approches différentes. Il a modifié et peaufiné régulièrement son concept afin de pouvoir faire fonctionner la calèche avec de la vapeur. Il a fini par réussir, comme à chaque fois qu’il s’est mis une idée en tête, d’ailleurs.

Commenter maintenant

Commenter maintenant

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Votre nom figurera plus tard au-dessus de votre commentaire. Vous avez également la possibilité de choisir un pseudonyme.

* Champ obligatoire