Tentons l'expérience: rénover une cheminée

Canoë, étang, fabriquer une luge: Dans cette rubrique, notre auteur Sascha s'est souvent lancé dans des projets audacieux. Cette fois-ci, il relève un défi d'une remarquable utilité: la cheminée vétuste de son ami Lucas doit être remise en état dans les plus brefs délais, sinon l'hiver risque d'être difficile

Texte: Sascha Borrée | Photos: Lucas Wahl

Il faut bien l’avouer: mes nouveaux talents d’artiste-tronçonneur font certes grande impression lors de conversations dans les soirées, mais ils ne sont pas forcément très utiles. Et je suis rarement appelé au quotidien à me servir de mon arc construit de mes propres mains.

Mon souhait: me rendre vraiment utile pour une fois et résoudre un réel problème. C’est pour cette raison que je suis tout feu tout flamme lorsque m’appelle Lucas, mon ami et photographe de cette rubrique: «Ma cheminée s’effondre», se lamente-t-il. «Tu peux venir?»

Rénover une cheminée? Jamais fait, quand est-ce qu'on s'y met?»

Sascha Borrée

Lucas est l’heureux propriétaire d’une ferme historique construite avant 1900. Une magnifique construction en briques, plutôt du genre à être qualifiée par les agents immobiliers dans leurs annonces de bâtisse «qui a du potentiel», un «objet pour les artisans». Autrement dit: le bâtiment parfait pour quelqu’un comme Lucas, qui aime bien s’attaquer aux grands travaux. Et pour quelqu’un comme moi, qui cherche toujours à se lancer dans des projets toujours plus audacieux. Rénover une cheminée? Jamais fait, quand est-ce qu’on s’y met? Très bientôt, dit Lucas, c’est urgent. Car on peut chercher longtemps avant de trouver dans sa maison un chauffage au gaz, au fuel ou électrique. Ici, tout est chauffé au poêle à bois. Ou pas, lorsque le conduit est cassé. Et dehors, il commence doucement à faire froid.

1. Démolition: casser tout ce qui est déjà cassé

Quelques jours plus tard, je me trouve sous le toit avec Lucas et inspecte les dégâts. Les deux ou trois derniers mètres de la cheminée tiennent provisoirement avec des sangles de serrage; il n’y a plus rien à sauver. Nous prenons donc le marteau et le burin, faisons tomber tout ce qui ne tient plus et descendons les gravats seaux après seaux. La cheminée amputée ressemble étrangement à un chicot carié, un trou béant et rectangulaire est ouvert sur le toit.

Sascha Borrée trägt Schutt vom Schornstein runter;
Sascha Borrée trägt Schutt vom Schornstein runter;

2. Pierre après pierre: vers de nouveaux sommets

Comment faire? Bien sûr, nous voulons remonter la cheminée. «Appelons d’abord le ramoneur», dit Lucas. En théorie, on peut rénover tout ça sans faire appel à un spécialiste. Mais deux précautions valent mieux qu’une. Qui plus est, il devra de toute façon contrôler notre ouvrage. «Maçonner est déjà un bon début», nous dit le ramoneur responsable du district venu sur place, quelques temps après. «Mais ce n’est pas tout, la cheminée s’encrasse déjà». C’est-à-dire? La vapeur d’eau, le goudron et l’acide sulfurique se déposent sur les parois intérieures de la cheminée et la désagrègent véritablement. «Ça se produit quand la température dans la cheminée n’est pas assez élevée», nous explique le ramoneur. Le diamètre est trop grand, vous devez le réduire avec un conduit en acier». Lucas est un peu énervé, les tuyaux en acier sont très onéreux. Moi, au contraire, je me dis: parfait! Le projet de rénovation de la cheminée n’en devient que plus intéressant encore. Avant de réfléchir au conduit en acier, nous commençons par maçonner la nouvelle cheminée. Donc acheter des truelles, se procurer des briques silico-calcaires creuses, mélanger le mortier, hisser rapidement le tout jusqu’à la cheminée émoussée. Et ensuite poser briques sur briques. Au départ, c’est assez simple. Pour la dernière rangée, je dois m’assurer avec une corde et grimper sur le toit. Ça vaut le coup car d’ici, on a une très belle vue. Lucas ne peut malheureusement pas me suivre, il immortalise mes avancées avec la caméra.

Sascha Borrée steht im inneren des Daches;
Sascha Borrée verlegt die Hohlkammersteine auf dem Dach;

3. L’entrée est par là: il y a un trou dans la cheminée.

Le tuyau d’acier est livré par la poste, divisé en dix éléments d’un mètre de chaque, ainsi que trois tubes en forme de T. Que faire ensuite? Nous faisons appel une fois de plus à un spécialiste, cette fois-ci le plombier et chauffagiste Roland Eilfeldt. «Vous devez d’abord démolir la cheminée au niveau du rez-de-chaussée pour pouvoir insérer le tuyau», dit-il. On aurait facilement pu y penser nous-mêmes. J’attrape le marteau de démolition, et dix minutes plus tard, je me trouve au milieu d’un tas de décombres. Un grand trou béant est ouvert dans la cheminée. À l’intérieur, tout est noir foncé et absolument gigantesque: le Père Noël avec sa hotte pourrait facilement passer. «Logique», dit Roland qui jette un œil sur notre travail. «Avant, les ramoneurs se glissaient vraiment là-dedans, c’est pour ça qu’on construisait de si grandes cheminées».

Sascha Borrée und Heizungsinstallateur Roland Eilfeldt schlagen ein Loch in die Wand;
Sascha Borrée schaufelt den Schutt aus dem Loch;

4. À pleins tubes, à fond

Je place le premier élément du conduit tout en bas, dans la cheminée, ensuite le premier élément en forme de T que nous voulons raccorder à l’ouverture du tuyau de poêle déjà mis en place. C’est trop bas, ça ne passe pas. Intercaler un deuxième élément du tuyau? Il serait alors trop haut. Je mesure et coupe l’élément à la bonne longueur avec une meuleuse Flex. Maintenant, c’est parfait. Sur le premier élément en T, je pose le deuxième puis le troisième. C’est déjà pas mal: avoir trois poêles installés dans trois pièces différentes au rez-de-chaussée, Lucas aura de quoi bien se chauffer.

Sascha Borrée schneidet das Metallrohr mit einer Flex auf die richtige Länge;
Sascha Borrée fügt die verschiedenen Rohre zusammen;

5. Descendre en rappel: toutes les bonnes choses viennent d’en haut

En principe, il ne reste plus qu’à imbriquer les éléments du tuyau en acier. Par le bas? Aucune chance. Avec Roland, je remonte sur le toit, Lucas photographie de nouveau notre ouvrage avec la caméra. Nous fixons les premiers éléments sur une corde que nous faisons descendre légèrement dans la cheminée et nous plaçons ensuite les éléments suivants. Et on procède ainsi petit à petit. Faire descendre la corde, placer un élément du tuyau, faire descendre la corde. Le tube d’acier s’agrandit toujours plus vers le bas. Tous les quatre éléments, nous installons aussi un anneau avec quatre renforts en acier en forme de croix. «Un collier de sécurité», explique Roland. «C’est pour empêcher que le conduit ne vibre dans la cheminée lors de tempêtes ou de températures élevées». Moins d’une heure plus tard, le tuyau arrive au niveau du tube en forme de T. Nous défaisons le nœud et l’un d’entre nous tire la corde par le haut et nous montons le tuyau correctement dessus. Pour finir, nous comblons l’espace entre la cheminée et le conduit à l’aide de laine de roche, nous raccordons les trois poêles et refermons le trou dans la cheminées avec des briques. Et qu’en dit le spécialiste? «Ça me paraît bien», dit Roland en hochant la tête en signe d’approbation. Ouf, quelle chance!

Sascha Borrée schaut von oben durch den Schornstein;
Sascha Borrée füllt das Loch mit Steinwolle;

Le soir, après le contrôle effectué par le ramoneur, c’est la grande première pour la cheminée. Nous nous installons devant le poêle et empilons du bois de chauffage. Très vite, les flammes crépitent, une chaleur agréable se répand dans la pièce froide. Tout comme dans mon cœur.

Sascha Borrée sitzt vor dem fertigen Kaminfeuer;

Une telle rénovation de cheminée se prête très bien à alimenter les conversations. Mais les paroles ne sont que vent, aussi éphémères qu’une bûche dans la cheminée. Tout ce qu’il en reste, c’est la cheminée. Et le sentiment d’avoir sauvé un ami du froid glacial. Et ce n’est pas rien.

Rénover soi-même sa cheminée?

A-t-on le droit de rénover soi-même une cheminée? Oui, mais pour certaines étapes, notamment la pose des éléments du tuyau, il est préférable d’avoir à ses côtés un spécialiste qui peut vous donner des conseils et astuces. Attention: à la fin, la cheminée doit être contrôlée par un ramoneur. Ensuite, il faut faire réviser et contrôler la cheminée régulièrement.

Commenter maintenant

Commenter maintenant

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Votre nom figurera plus tard au-dessus de votre commentaire. Vous avez également la possibilité de choisir un pseudonyme.

* Champ obligatoire