Gerhard August Hermann-Hänsch steht auf seinem selbstgebauten Piratenschiff Aeryn der Tochter Irlands;

Un vrai chef-d'œuvre:
Le navire pirate habitable

Il y a tant de projets créatifs à accomplir. Ils sont souvent bien plus accessibles que l'on pense. Le chef-d'œuvre CRÉATEUR célèbre les créateurs près de nous

Texte: Esther Acason | Images: © Ulrike Frömel

L’œuvre

«Aeryn», la «fille d’Irlande»: un navire de pirates en bois. 3,8 mètres de longueur, 1,8 mètre de largeur et 3,5 mètres de hauteur. Le mât: 6,5 mètres de hauteur. L’intérieur est aménagé d’une table, de bancs, d’un cachot avec passe-plats et d’un distributeur de bières en toboggan pour les passagers mutins. Il y aussi un pont supérieur pour profiter du soleil.

 

Le créateur

Gerhard August Hermann-Hänsch, appelé Gustl, 49 ans. Serrurier et ferronnier de formation, il est originaire de Bavière. Au départ, il voulait devenir menuisier, mais aujourd’hui, il est installé à son compte et fabrique des crèches incroyables à partir de rien. À côté de son navire à un mât dans le jardin, il a déjà construit une maison biscornue de sorcière. Ses amis décrivent Gust comme un bon vivant qui préfère faire plutôt que de planifier longtemps. Tout simplement.

La conception

Un croquis sans dimension, Gustl n’a pas besoin de plus pour commencer son projet de pirate du jour au lendemain: couper dans la longueur la plaque de fond et le châssis avec une scie à tronçonner. Fixer ensuite les planches de bois sur la plaque de fond avec une clouteuse pneumatique. Il s’occupe ensuite des murs extérieurs qu’il a montés du bas vers le haut. Enfin, il cloue les planches sur la proue et assemble deux arcs pour faire une petite avancée à l’arrière. Que manque-t-il encore? Le pont. Quelques planches et c’est terminé. Ensuite, il faut scier la forme des fenêtres avec une scie sauteuse. De vieux verres colorés, coupés sur mesure, de vieux pieds de table d’un restaurant pour le bastingage. Et pour finir, il faut monter le mât et y accrocher une voile d’ombrage pour les beaux jours. La seule chose qu’il n’a pas construite lui-même: la barre de commande. Un cadeau de ses amis pour son anniversaire. Eh bien voilà, mille sabords!

 

La motivation

Gustl est un grand fan de «Pirates des Caraïbes», il connaît toutes les scènes et manœuvres par cœur. Il est fasciné par l’époque où l’océan fourmillait de corsaires et pirates. Quand il a construit sa maison de sorcière, dont le mur extérieur ressemble à une coque de bateau, il a pensé à créer «Aeryn», un monument à la mémoire des pirates.

 

Le prix

Coût des matériaux: env. 1500 euros. Temps de travail: env. 100 heures. Jusqu’à présent. Car Gustl n’en a pas encore terminé avec son bateau de pirate: Il veut installer une piscine dans la partie centrale de la coque. Et un bar sur la proue, avec une belle rangée de bouteilles de rhum.

Nous voulons connaître ton projet,

qu’il soit terminé ou planifié. Ça t’intéresse? Envoie-nous des photos et une courte description de ton projet sur notre page Facebook facebook.com/hornbach.de ou à notre adresse e-mail socialmedia@hornbach.de

Commenter maintenant

Commenter maintenant

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Votre nom figurera plus tard au-dessus de votre commentaire. Vous avez également la possibilité de choisir un pseudonyme.

* Champ obligatoire